Des objets de collection

Le certificat d'authenticité

certif.jpg

Certificat d'authenticité fournit avec votre œuvre.

L’évaluation du prix d’un objet d’art dépend avant tout de son degré d’authenticité.

Pour établir si un bien est authentique ou non, l’acheteur peut se référer à certains documents, et notamment au certificat d’authenticité de l’objet. Les mentions figurant au sein des certificats et des documents d’authenticité sont encadrées par la réglementation.
 

Ces règles visent principalement à éviter les fraudes.

Le décret prévoit ainsi que le vendeur d’oeuvres d’art ou d’objets de collection doit, lorsque l’acheteur en fait la demande, lui « délivrer une facture et certificat d'authenticité contenant les spécifications qu’ils auront avancées quant à la nature, la composition, l’origine et l’ancienneté de la chose vendue ».
En cas de litige ultérieur portant sur l’authenticité du bien, les mentions associées à sa description seront déterminantes.

 

Désignation de l’artiste

Portant la signature ou l’estampille de l’artiste suivie de la désignation de l’auteur faisant figurer le nom de l’artiste immédiatement suivi de la désignation ou du titre de l’oeuvre. Chacun de ces trois cas entraîne la garantie que l’artiste mentionné est effectivement l’auteur de l’oeuvre, à moins que l’indication ne soit accompagnée d’une réserve expresse sur l’authenticité de l’objet.